Malgré une présence croissante de joailliers, qui a donné naissance au Top Marque Watches, l’automobile se présente toujours comme la grande valeur de ce salon en marge des autres événements mondiaux. En effet, le Top Marques Monaco reprend l’idée même de l’automobile qui est le déplacement. De ce fait, outre une présentation des véhicules en statique dans l’enceinte du Forum, le salon monégasque veut offrir au public un spectacle sensoriel dans les rues de la Principauté, agrémenté de l’opportunité de faire des essais en passager, ou pour les plus chanceux derrière le volant, des 39 engins motorisés disponibles autour du Grimaldi Forum.

Pour cette édition 2009, c’est Wiesmann qui a le plus respecté l’esprit et le slogan du salon qui est « see it, drive it, buy it » (regardez la, conduisez la, achetez la). L’accueil sur le stand fut des plus chaleureux avec la possibilité de s’installer à bord des voitures pour une première approche et il nous a été possible de prendre place dans les MF3 et MF5 pour un essai urbain. Après un échange de données techniques avec les chauffeurs et un timide départ dans les bouchons, nos pilotes d’un jour poussent à la limite du raisonnable les 6 cylindres et V10 bavarois puisque les rues de Monaco et la législation n’en permettent pas l’exploitation complète. Toutefois, après présentation du permis de conduire, il m’a été possible de prendre en main la MF3, cheveux au vent, sur une partie du circuit de Formule 1.

Pour finir, le dernier terme du slogan ne sera pas respecté puisque je ne dispose pas de la somme demandée par la MF3 afin d’en repartir avec les clés. Néanmoins, ce salon permet en l’espace de quelques jours, de goûter aux raffinements du luxe en oubliant le climat économique actuel et d’entretenir encore et toujours le rêve, en attendant de se placer comme un acheteur potentiel dans ce « magasin de jouets »…